Entretenir sa maison

Entretenir la ventilation de sa maison

04 avril 2017
La circulation de l’air dans votre maison est assurée par les grilles sur les menuiseries extérieures des pièces dites sèches (séjour, salon, chambres, bureau), air neuf qui passe sous les portes et est aspiré vers les bouches situées dans les pièces dites humides (cuisine, salle d’eau, wc).

Le débit de l’air prévu par le concepteur ne doit pas être modifié et sa réduction peu avoir des conséquences très graves pour votre sécurité, si vous utilisez des appareils à combustion (asphyxie), et sur la durée de vie de votre maison.

La réduction de la ventilation des locaux augmente le taux d’hygrométrie de l’air, ce qui accroît le risque de condensation. (L’humidité ainsi engendrée peut-être à l’origine de désordre sérieux, comme décollement du papier peint, moisissures, pourrissement, humidification des murs). Ces désordres ne sont pas pris en compte par les assureurs.

De même, lorsque vous cuisinez (vapeur), prenez une douche ou mettez du linge à sécher, vous devez augmenter le débit de l’air en mettant la 2ème vitesse de ventilation au moyen de l’interrupteur. Attention, la VMC ne fait pas office de hotte pour l’évacuation des graisses.

Une ventilation insuffisante ou une production excessive de vapeur d’eau peut entraîner des condensations sur les points froids des murs ou des parties mal ventilées (angles des pièces, derrière les meubles) et vous pouvez être à l’origine des dégâts (entrées d’air bouchées, meuble contre les murs, arrêt de la VMC). Laissez 5cm derrière les meubles et mettez la Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) sur son débit maximal quand vous produisez beaucoup de vapeur d’eau (cuisine, linge à sécher, lavage sol, etc…) pour l’évacuer à l’extérieur.

ATTENTION : le moteur de tirage de la VMC (ventilation mécanique contrôlée) est de faible puissance. Aussi, prenez soin de débarrasser les grilles d’entrée d’air et les bouches d’aspiration extraction de tout ce qui pourrait freiner le flux de l’air comme les poussières grasses. Le nettoyage de la VMC s’impose au moins deux fois par an.

Pour les bouches d'aération comportant un capteur d’humidité, suivez les consignes du fabricant pour le nettoyage du ventilateur sans oublier de couper l’alimentation électrique.

Dans les cuisines, ne raccordez pas la hotte de cuisine sur la bouche de ventilation mécanique.

La VMC ne doit jamais être arrêtée en dehors de l’entretien : l’absence de renouvellement d’air entraîne alors l’augmentation du taux d’humidité dans l’air et des consommations d’énergie supplémentaires.