Entretenir la plomberie et les sanitaires de sa maison

25 avril 2017
Vous n’avez pas d’entretien particulier sur la plomberie et les sanitaires en général. Vous devez cependant nettoyer régulièrement les aérateurs (filtres situés en sortie du bec ou col de signe des robinets), utilisez un silicone pour les joints, un anti-tartre pour la robinetterie et évitez les produits abrasifs pour la céramique, la porcelaine et matériaux de synthèse. Sur l’acrylique et matériaux de synthèse, évitez les solvants et faite attention au feu (cigarette, flamme).

Il existe deux types de robinetterie : le mitigeur et le mélangeur.

Si sur le premier, il est rare de constater une fuite, le deuxième est sujet au serrage excessif et donc à l’écrasement du joint clapet et à la détérioration du presse étoupe. La tête de robinet se met donc à fuir et votre consommation d’eau augmente considérablement (un robinet qui goutte, c’est une consommation de plusieurs centaines de litres en 1 mois).

Vous devrez donc prendre soin de ne pas trop serrer les robinets pour les préserver et changer les joints dès constatation d’une fuite.

Si votre construction est équipée d’un ballon d’eau chaude vous pourrez constater qu’il s’échappe parfois un peu d’eau par la soupape du groupe de sécurité : c’est normal et pour vérifier le bon fonctionnement de ce dispositif de sécurité, il est nécessaire d’actionner le levier pour faire couler un peu d’eau manuellement, après avoir auparavant coupé l’arrivée d’eau avec la molette rouge juste à coté de cette purge. Cela évite à la soupape de se bloquer avec le tartre.

Vos appareils sont équipés de vidage à siphon qui doit être régulièrement entretenu. Les siphons encombrés de déchets divers contiennent moins d’eau. Cette eau en faible quantité s’évapore ou est aspirée par désamorçage plus vite, ce qui provoque des remontées de mauvaises odeurs dans le logement. Un traitement régulier avec des produits désinfectants est conseillé.

ATTENTION : vérifiez la compatibilité des produits utilisés (détergent, papier wc, produits ménagés) en présence d’un système d’assainissement individuel (fosse septique, toutes eaux, etc…).

Douchette entartrée : Nettoyer avec du vinaigre blanc. Les nourrices doivent restées accessibles et visibles, afin de pouvoir visualiser la moindre fuite en cas de défaillance d’un joint. Vérifier de temps à autre le resserrage des raccords. En effet, les joints souples peuvent à la longue se rétracter légèrement et laisser passer l’eau en goutte à goutte.

Problème d’évacuation lavabo ou baignoire : Placer un récipient sous l’appareil, dévisser le siphon, l’eau s’écoule et entraîne les saletés.

Joint sanitaire : A refaire tous les ans (pourtour bac à douche, baignoire et lavabo).