Le financement de mon projet : comment établir le prix d’une maison neuve ?

28 février 2017
Avant de vous lancer dans votre projet de construction, il est important de vérifier si vous avez la possibilité de le financer. En effet, même si le prix d’une maison neuve reste globalement maitrisé pour permettre à un nombre croissant de familles d’accéder à la propriété, il convient de faire le point sur votre capacité d’emprunt avant de vous lancer dans les choses sérieuses. Le point sur les démarches à effectuer.

Le prix d’une maison neuve dépend de vos ressources

1/3 des revenus mensuels. Si vous avez un ratio à retenir, cela doit être celui-ci. Il s’agit en effet du seuil que vos mensualités ne doivent pas dépasser pour vous éviter le surendettement. Le prix d’une maison neuve est donc déterminé par ce tiers de vos ressources. Sachez également qu’il est de bon aloi de contacter votre banque, des organismes de financement, des courtiers ou même votre constructeur (qui a vraisemblablement conclu des accords avec des banques) pour voir votre dossier de financement accepté. Votre apport peut provenir d’une donation, d’un héritage, d’épargnes… mais il est important de rassurer votre financeur afin qu’il constate que vous nourrissez ce projet depuis un moment.

Différents frais annexes majorent le prix d’une maison neuve

Avant de vous engager à rembourser un crédit pendant 15, 20 ou même 25 ans, il est important d’évaluer la valeur de votre crédit. Le prix d’une maison neuve peut en effet être majoré de façon substantielle par le taux effectif global (TAEG) de ce dernier. Sachez qu’il vous sera facturé deux types de frais : les frais de dossier (négociables) et les assurances. L’assurance décès-invalidité est obligatoire (tarif moyen 0,35%). Mais n’hésitez pas à comparer les garanties proposées par différentes compagnies. Quant à celle relative à la perte d’emploi, elle est facultative et reste relativement onéreuse. Sachez également que le prix d’une maison neuve est aussi majoré par la garantie exigée par les banques pour se protéger. Il peut s’agir d’une hypothèque (1,5% du prêt) ou de la caution d’un organisme spécialisé (1% du prêt).

Le prix d’une maison neuve plus supportable grâce aux aides diverses

Vous craignez tout de même que les mensualités de remboursement de votre crédit ne grèvent trop votre budget ? Sachez que si vous avez contracté un Prêt à l’accession sociale (PAS) ou un prêt conventionné (PC), vous avez la possibilité de bénéficier de l’Aide Personnalisée au Logement (APL). Le prix d’une maison neuve peut ainsi être plus supportable pour votre budget.
Mais il existe encore d’autres aides, comme le Prêt à Taux Zéro (PTZ) qui vous permet d’emprunter une somme pouvant atteindre 40% de votre prêt principal et de bénéficier d’un délai de remboursement pouvant atteindre 15 ans. Certaines collectivités locales peuvent aussi être d’un précieux recours pour financer partiellement votre nouvelle demeure et ainsi minorer l’impact du prix d’une maison neuve sur votre budget.
Si donc un certain pragmatisme s’impose pour évaluer le prix d’une maison neuve, ne perdez pas de vue qu’il s’agit du meilleur moment pour vous lancer dans l’aventure de l’accession à la propriété. Alors ? Prêt pour le prêt ?