Conseil pour viabiliser son terrain

Conseil pour viabiliser son terrain

25 juil. 2018
Votre terrain à bâtir est-il viabilisé ? En d’autres termes, est-il raccordé aux différents réseaux publics (électricité, gaz, téléphone, eau, assainissement) ? En fonction de la nature et de l’endroit, il faudra prévoir des travaux et un budget plus ou moins important. Soyez vigilant un terrain non viabilisé qui affiche un prix bas par rapport au marché peut s’avérer être, en fait, une très mauvaise affaire.

Voici les grandes étapes de la viabilisation d’un terrain à avoir en tête.

VOTRE TERRAIN EST-IL RACCORDÉ OU NON ?

En milieu urbain ou périurbain, un terrain est généralement desservi, cependant vous devrez procéder aux raccordements. Situé en milieu rural, c’est moins évident, a fortiori, en zone isolée.

OÙ VOUS INFORMER ?

Renseignez-vous auprès de la mairie et des sociétés concessionnaires (Enedis, GRDF, la société des eaux). Si le terrain reste à viabiliser, faites une demande à la mairie pour obtenir un certificat d’urbanisme pré-opérationnel. Gratuit, il contient de précieuses informations relatives au raccordement.

QUELLE EST LA NATURE DU SOL ?

Les caractéristiques techniques du terrain, ont des répercussions sur le coût de la construction. Assurez-vous que vous allez construire sur un « bon » sol, de préférence rocheux ou constitué de sable et de graviers.

ASSAINISSEMENT, INDIVIDUEL OU COLLECTIF ?

Si le réseau d’assainissement collectif passe à proximité de votre terrain vous devez vous y raccorder. Dans le cas où votre terrain n’est pas raccordable à un réseau d’assainissement public, vous devrez choisir une solution individuelle appelée fosse toutes eaux.

ACCÈS AU TERRAIN POUR DES LOTS ENCLAVÉS ?

La loi française reconnaît une servitude, un droit de passage, si l’enclave n’est pas de votre fait. Vous aurez la possibilité de créer un chemin d’accès en veillant à ce qu’il soit le moins dommageable possible pour vos voisins. Pour que tout se passe pour le mieux, nous vous conseillons de faire mentionner ces autorisations dans les actes notariés relatifs à la vente du terrain.

QUELLE DURÉE POUR LES TRAVAUX ?

Envisagez plusieurs mois de travaux. Plusieurs facteurs sont à prendre en considération : la nature de votre terrain et les conditions de réalisation des raccordements. Plus les réseaux sont éloignés de votre emplacement, plus il faudra vous armer de patience et envisager des frais importants. Si les réseaux se trouvent sur le domaine public, les travaux nécessaires seront obligatoirement mis en oeuvre par les sociétés concessionnaires.